COYAH : les jeunes protestent contre les restrictions et autres gestes barrières

Certains Guinéens commencent à en avoir marre des restrictions qui leur sont imposées du fait du nouveau coronavirus. C’est le cas notamment à Coyah où dans la matinée de ce mardi 5 mai 2020, des jeunes ont érigé des barricades à travers la ville pour protester en particulier contre l’interdiction des regroupements de plus de 20 personnes.

A en croire un citoyen que nous avons joint dans cette ville située à 50 km à l’est de Conakry, il y a un contexte d’asphyxie que les citoyens commencent à trouver insupportable. Avec la réduction drastique des déplacements entre la capitale et l’intérieur du pays, la ville vit au ralenti. C’est en particulier le cas de l’activité du commerce, en berne. D’autant qu’il n’y a pas de circulation entre Coyah et le Km36 ou encore entre Coyah et Kouriah.

Dans ce contexte, l’intervention, ce matin, de la police dans un enterrement d’un jeune mort hier d’électrocution n’était pas pour arranger les choses. «On était à  l’enterrement  du jeune ce matin quand deux pick up de la police  sont venus pour  disperser les gens comme pour  dire que les regroupements de plus de 20 personnes sont  interdits pendant cette période du conoravirus .  Entre temps, ils se sont mis à pourchasser les motards. Cela a provoqué une panique générale et les jeunes se sont révoltés  en érigeant les barrages », explique un habitant de Coyah.

Réaction à cette attitude,  les forces de l’ordre  ont fait usage de gaz lacrymogène  pour  disperser  les protestataires. Mais pour l’instant, elles peinent à restaurer l’ordre et la quiétude sur place.

Balla Yombouno 

Comments are closed.