Guinée/ l’endettement à 4 milliards USD : « Il n’y a pas péril en la demeure », réagit l’universitaire Dr Facinet Conté

La nouvelle parut sur le site Emergencegn.net, sur le niveau d’endettement de la Guinée qui tutoie la barre des 4 milliards dollars, deux fois moins  qu’il l’était  à l’arrivée au pouvoir d’Alpha Condé, en 2010,  déchaîne les passions.

Sur les réseaux sociaux, notamment,  on assimile cette flambée de la dette  à de la mauvaise gouvernance.

Selon des spécialistes en Economie contactés par notre rédaction, cette situation, n’a rien d’anormal.

Lisez la réaction de Dr Facinet Conté, recteur de l’université Mathma Ghandi, à propos !

« Quand les gens disent que l’encours de la dette à augmenter, qu’on est passé de 2 milliards  à 4 milliards de dollars, mais est ce que les gens ont comparé la richesse nationale, c’est-à-dire  le PIB de cette période de base à maintenant. Il faut reconnaître que le taux de croissance à 5 pour cent.   Et si le PIB augmente, moi je ne pense pas  qu’il n’y a pas péril en la demeure. On est à un taux d’endettement  qui est à moins de 40 pour cent, le Sénégal est à 60, la Cote d’Ivoire est à 48 pour cent. Sachez bien, que parmi les critères de convergences, il y a un critère qui se rapporte à la dette. Il faut que la dette  rapporté au PIB soit à 70 pour cent et nous on est entre 30 à 35 pour cent, donc il n’y a pas péril en la demeure.

Des petits pays que nous sommes, n’avons pas suffisamment de ressources pour construire les infrastructures. IL faut reconnaître qu’il y a beaucoup de choses qui sont en train d’être faites dans ce sens que nous ne pouvons pas financer à travers nos ressources internes. » a-t-il expliqué

Lamine Cissé

Comments are closed.