Kankan: des arrestations en marge du soutien des femmes au chef de l’État

La situation est tendue à Kankan ce Samedi 16 mars à Kankan où , des femmes venues de toutes les composantes locales, ont tiennent un meeting de soutien au président Alpha Condé dans ses actions. Et comme l’on s’y attendait, ces femmes ont mis à profit cette manifestation pour exprimer leur volonté de modification de la constitution pour permettre à leur champion de continuer à gouverner la Guinée après 2020.

 

Contre toute attente, nous avons aussi assister à une contre manifestation organisée par des opposants brandissant  des pancartes et affiches hostiles au pouvoir. Aussitôt  la gendarmerie est intervenue pour empêcher la contre manifestation. Aidés de plusieurs partisans du parti au pouvoir, le RPG, les gendarmes ont procédé à l’arrestation de plusieurs d’entre eux.

 

Selon Youssouf Diakité, responsable local du RPG ces personnes ont été arrêtées entrain de distribuer des tracts « Ces gens étaient entrain de distribuer des traques aux femmes qui ne savent pas ce qui y est écrit. Ils ont dit aux femmes que c’est des papiers pour le soutien au président de la République. Pourtant c’était le contraire. On les a arrêté, et mis à la disposition des forces de l’État. » dit-il.

Parmi les arrêtées, figure le secrétaire fédéral du principal parti d’opposition l’UFDG, Antoine Dogbo Guilavogui ainsi que le secrétaire général du parti PADES, Alpha Kabinè Kaba.

Par ailleurs, selon Aboubacar Diallo, administrateur général du site d’information Mosaiqueguinée.com un journaliste de sa rédaction aurait lui aussi échappé à une tentative d’arrestation.

Lamine Kaba, correspondant régional