Home / Actualités / Assainissement de la ville de Conakry : la phase pilote d’une nouvelle dimension de l’opération lancée à Kaloum

Assainissement de la ville de Conakry : la phase pilote d’une nouvelle dimension de l’opération lancée à Kaloum

Les journées de participation citoyenne aux travaux d’assainissement de la ville de Conakry, se sont poursuivies, ce samedi 30 mars 2019, pour la 10ème édition du genre, depuis son lancement en juin dernier. De Matoto à Kaloum, en passant par Cosa, Bambéto et la commune de Dixinn, des citoyens sont massivement sortis à cette occasion, pour participer à cette journée qui consiste à rendre la ville de Conakry propre.

Ayant à ses côtés, le ministre des travaux publics, Moustapha Naité, le ministre d’Etat Tibou Camara et le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, a pris part à cette journée et s’est réjouis du lancement de la phase pilote de l’opération de professionnalisation de l’assainissement de la ville de Conakry.

Depuis son lancement au mois de juin dernier, la journée de participation citoyenne aux travaux d’assainissement de la ville, a enregistré des avancées significatives.

Bien que l’objectif soit loin d’être atteint, le chef du gouvernement estime que cette opération est en voie de prendre une autre dimension.

« L’opération d’assainissement de la ville de Conakry ou des villes de Guinée, a atteint son rythme de croisière. Parce que, aujourd’hui, c’est le point de départ de ce que nous avons appelé, il y a 5 ou 6 mois, la phase d’institutionnalisation du processus, avec l’engagement d’un opérateur, des commandes massives d’équipements. Aujourd’hui, la phase pilote commence par Kaloum. Cette phase pilote met à disposition des habitants, des bacs à ordures, pour qu’aucune ordure ne soit jetée, désormais dans la rue », a-t-il dit.

D’abord, cette phase pilote va concerner le centre-ville Kaloum où des populations ont été dotées de bacs à ordures pour ne plus jeter des ordures dans les caniveaux.

Ensuite, elle s’élargira dans les mois à venir, probablement, dans toute la capitale et pourquoi pas, l’ensemble du territoire national, a fait savoir Donkass.

« Il y a des camions, qui vont commencer, à partir d’aujourd’hui, à travailler, 24h/24 par rotation, de manière à garantir les nettoyages continus. Ensuite, il y a des équipements de désensablement, pour avoir l’environnement propre. Cette phase pilote va prendre trois mois, et après, c’est l’ensemble de la ville de Conakry qui sera concernée. Le pari pour la professionnalisation de l’assainissement de la ville, est en voie d’être gagné », a assuré le Chef du gouvernement.

Cette opération d’assainissement est pilotée par le ministère des travaux publics et l’Agence Nationale d’Assainissement et de la salubrité publique (ANASP).

Pour la réussite de cette phase pilote, l’intervention des élus locaux, est primordiale.

Représentant sa commune, la mairesse de Kaloum, Dame Aminata Touré, s’est engagée à sensibiliser davantage, les citoyens, quand à la gestion des ordures.

Mosaiqueguinee.com

Check Also

Guinée : Abus de pouvoir, intimidation, emprisonnement de citoyens… : Le préfet de Kankan mis à l’index !

Le préfet de Kankan Aziz Diop a fait emprisonner Kaba Kourouma chef de secteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *