Home / Actualités / Dr Ibrahima Kourouma : « nous allons, sous peu de temps, nous occuper de la décharge de Dar-Es-Salem »

Dr Ibrahima Kourouma : « nous allons, sous peu de temps, nous occuper de la décharge de Dar-Es-Salem »

À l’issue d’une opération de déguerpissement, ce mardi 26 mars 2019 à Petit-bateau, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, Dr Ibrahima Kourouma, a affirmé que, l’objectif des déguerpissements en cours depuis fin février, n’est pas celui de nuire aux gens concernés.

Mais, il vise à récupérer, tous les domaines réservés de l’État qui sont d’ailleurs, au total, au nombre de 25, dans la capitale guinéenne.

« Il faut que chacun de nous comprenne que l’objectif de l’État, est simple et très clair. D’abord, récupérer tout ce qui appartient à l’Etat et ne pas dégager les gens pour les dégager. Dégager les gens pour faire quelque chose de concret, afin que ceux qui sont dégagés, se rendent à l’évidence, que l’objectif n’est pas de nuire à leur présence, mais que c’est pour que chaque guinéen, puisse profiter de l’espace qu’ils occupent », a-t-il assuré.

Après Petit-bateau, tout porte à croire que la décharge de Dar-Es-Salem sera la prochaine étape.

A propos, le ministre Kourouma, explique que c’est pour y réaliser un investissement.

« On a une situation qu’on a sous la main, qui dure depuis l’année passée. C’est le lieu de la décharge, Dar-Es-Salem. Nous allons, dans sous peu de temps, nous occuper de Dar-Es-Salem, parce qu’il y a un investissement précis. La Banque Islamique de Développement (BID) qui doit intervenir aux côtés de la Guinée, a fait une condition, le départ des habitants qui sont installés au niveau de la décharge(…). Que ceux-là partent, pour que l’investissement soit fait », a-t-il fait savoir.

 

Check Also

Mamou : un étudiant originaire de Gaoual trouve la mort dans un accident de la circulation

Les populations de Mamou, vont longtemps se souvenir de cette journée du lundi 1er juillet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *