Home / Actualités / La BAD octroie une enveloppe de 110 millions de dollars à la Guinée (communiqué)

La BAD octroie une enveloppe de 110 millions de dollars à la Guinée (communiqué)

Abidjan, le 26 mars 2019 – Une belle moisson pour la Guinée : la Banque africaine de développement (BAD) octroie une enveloppe de 110 millions de dollars pour soutenir les réformes économiques et sociales

Le Président de la Banque africaine de développement (BAD) a reçu ce jour le Premier ministre, Ibrahima Kassory FOFANA, au siège de la Banque à Abidjan.

Cet entretien portait sur les initiatives de réformes économiques et sociales actuellement en cours en Guinée, avec la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) et l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), ainsi que le projet de barrage à buts multiples de Fomi.

Après un entretien privé entre les deux personnalités, une réunion élargie d’environ deux heures a regroupé le conseil d’administration de la BAD et la délégation du Premier ministre, comprenant notamment le ministre de l’énergie et de l’hydraulique, la ministre directrice de cabinet du Premier ministre et le conseiller spécial du Premier ministre chargé de l’économie, des finances et du budget.

Le Premier ministre Kassory Fofana a successivement présenté la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI),  l’Agence nationale d’inclusion économique  et sociale (ANIES) et le projet de barrage à but multiple de Fomi.

Le Premier ministre a tout d’abord insisté sur l’importance, pour la Guinée, d’accroitre significativement la mobilisation des recettes internes en Guinée. Il a indiqué l’objectif du Gouvernement d’atteindre un niveau de mobilisation des ressources internes de 20% du Produit intérieur brut (PIB), contre seulement 13,5% du PIB actuellement. Il a souligné la nécessité d’un tel accroissement pour répondre aux besoins de financement de notre développement économique, en faisant référence aux expériences réussies sur le continent.

Pour ce qui concerne l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), le Premier ministre a souligné le paradoxe économique actuel de notre pays. Alors que la croissance économique de la Guinée est robuste, autour de 8%, les populations guinéennes demeurent pauvres. Plus de 60% des Guinéens vivent en situation d’extrême pauvreté. En milieu rural, il s’agit même de 65% des populations. Notre pays est classé 183ème sur 188 pays dans le classement sur l’indice de développement humain. Il a rappelé l’objectif de l’ANIES, de s’attaquer durablement à la pauvreté, en portant assistance aux 40% des Guinéens les plus pauvres, soit plus de 5 millions de personnes, et ce, à partir de cette année 2019.

Le Président de la BAD, Monsieur Akinwumi Adesina, a tout abord salué la volonté de réforme en Guinée. Il a demandé au Premier ministre de transmettre ses vives salutations au Président de la République, le Professeur Alpha Condé, dont il a salué la vision et l’engagementpour transformer l’Afrique.

En conclusion des discussions, le Président Adesina a indiqué les engagements fermes de la Banque africaine de développement, pour soutenir à hauteur de 110 millions de dollars les réformes économiques et sociales:

– pour la MAMRI : 15 millions de dollars américains
– pour l’ANIES : 55 millions de dollars américains
– pour le barrage FOMI : 40 millions de dollars américains
– pour l’assistance technique.

Ce niveau d’engagement va au-delà des demandes formulées par le Premier ministre, et permet à la Guinée de boucler ses besoins sur les deux projets. Pour la MAMRI, les 15 millions de dollars de la BAD s’ajoutent aux engagements de l’agence française de développement (10 millions de dollars), soit un total de 25 millions de dollars. Pour l’Agence d’inclusion (ANIES), les 55 millions de la BAD s’ajoutent aux 40 millions de la Banque mondiale et aux 9 millions de dollars contenus dans le budget de l’Etat pour cette année. Ce qui permet d’atteindre facilement l’objectif de 2% de PIB (en faveur des plus pauvres) fixé par le Premier ministre dans sa déclaration de politique générale.

Cellule de Communication du Gouvernement

Check Also

Guinée : Abus de pouvoir, intimidation, emprisonnement de citoyens… : Le préfet de Kankan mis à l’index !

Le préfet de Kankan Aziz Diop a fait emprisonner Kaba Kourouma chef de secteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *