Home / Actualités / DEGUERPISSEMENT : Mohamed Tall se dit victime d’acharnement

DEGUERPISSEMENT : Mohamed Tall se dit victime d’acharnement

Depuis le lundi dernier, l’ancien ministre de l’Elevage, Mohamed Tall et membre du bureau politique de l’UFR, est délogé de son appartement administratif, sis à la Minière. Pour quelles raisons ? Notre rédaction lui a posé la question. Lisez !

C’est un acharnement politique simplement comme vous pouvez vous en doutez. Aujourd’hui, la seule chose qui compte, c’est de mettre en place le troisième mandat. Donc tous ceux qui ne partagent pas ça doivent être combattus, et moi je suis combattu dans ce cadre. Sinon c’est quelque chose de totalement anormal. Ils ont fait débarquer trois pick-up remplis d’agents des forces de l’ordre pour venir cadenasser le portail et les différentes rentrées de la maison. J’étais alors en réunion.  J’ai été informé de la situation et après la réunion j’ai été sur les lieux et j’ai constaté la présence de trois gendarmes, apparemment  pour sécuriser les lieux.

Ce qui est grave pour notre pays, c’est que pendant que les gens ont initié une procédure judiciaire et avant même que la décision de justice ne tombe, ils ont agi.  Donc, c’est ça la Guinée d’aujourd’hui, dirigée par un Professeur de droit, un pays où les institutions sont bafouées et où la personne humaine n’est pas respectée.

Il faut retenir aussi que l’assignation au niveau de la justice était une assignation en expulsion de Mohamed Tall. C’est bien la preuve qu’il ne s’agit pas d’une maison de fonction. Moi je bénéficie d’un arrêté qui fait de moi fonctionnaire, à ce titre j’ai droit à un bâtiment administratif. Donc, Il n’y a aucune explication logique qui tienne, c’est simplement un acharnement. Ils disent déguerpissement pour cause d’utilité publique. Je ne suis plus ministre, mais ce n’est pas en qualité de ministre que j’ai été récompensé. Deuxième chose, il y avait une action en justice pour cause d’utilité publique, disent-ils. Au minimum, ils auraient pu attendre la fin de la procédure, mais ils n’ont pas attendu. Actuellement je dors quelque part en attendant de voir clair…

Tout ce qui se fait, depuis la destitution illégale de l’ancien président de la cour constitutionnelle, tout ce que le président fait est lié au troisième mandat, même les actions qui semblent être nobles, qui ont l’air d’être bien vont dans le but du   3ème mandat. On n’a pas respecté le calendrier électoral pour ça, on a dégagé les gens de Kaporo rails pour ça, l’argent qui sort partout y compris dans le milieu des médias, des partis politiques, de la société civile c’est pour ça. Ce qui m’est t’arrivé bien entendu c’est pour ça. Les nominations c’est pour ça… tout est lié au 3ème mandat.

Propos recueillis Balla Yombouno

Check Also

Guinée : Abus de pouvoir, intimidation, emprisonnement de citoyens… : Le préfet de Kankan mis à l’index !

Le préfet de Kankan Aziz Diop a fait emprisonner Kaba Kourouma chef de secteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *