Home / Actualités / Défense et Sécurité : 24 agents de la police outillés en intervention

Défense et Sécurité : 24 agents de la police outillés en intervention

Engagée depuis quelques années, la politique de la réforme dans le secteur de sécurité se poursuit en Guinée avec l’appui des partenaires techniques et financiers. C’est dans cette dynamique que vingt quatre (24) agents de la police viennent de bénéficier d’une formation en technique de défense et de sécurité en intervention. La remise des attestations de fin formation a eu lieu dans la matinée de ce vendredi, 1er février 2019, à l’école de police et de la protection civile de Kagbélen, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Ils sont au total vingt quatre (24) agents, dont deux femmes, à avoir suivi une formation de trois semaines, destiné à les outiller en gestes et techniques professionnelles en intervention, et à ceux liés à la protection des hautes personnalités. La formation de ces 24 agents a été animée par deux éminents formateurs français, assistés dans leur travail par un représentant de l’ambassade de France.

Selon Mohamed Lamine Nabé, directeur général adjoint de l’école nationale de la police et de la protection civile de Kagbélen, « cette formation a concerné 24 agents, dont 18 de l’école nationale de la police et de la protection civile, 2 de la Brigade de Répression du Banditisme et 4 de la coordination des Brigades Anti Criminalité. Au cours de cette formation, les notions abordées ont été très illustratives puisqu’elles ont concerné les techniques de défense et de sécurité en intervention, où les stagiaires ont été outillés en techniques de communication et de déontologie en matière d’intervention, au contrôle d’identité et la légitime défense, les principaux généraux de sécurité d’action, les techniques de base self-défense, la protection des hautes personnalités. Toutes ces notions ont été accompagnées des exercices de simulation qui ont été très édifiants ».

Pour sa part, le commandant Thierry Artiagua, représentant de l’ambassadeur de France à cette cérémonie, a rappelé que son pays et l’Union Européenne sont aux côtés de la police guinéenne dans le cadre du projet d’appui à la reforme du secteur de la sécurité, phase 3. « Cette formation qui a suscité un très grand intérêt de la part des stagiaires et même au-delà, sera sans aucun doute démultiplié et complété d’un niveau 2 dans l’enseignement des techniques de protection rapprochée. Par ailleurs, l’équipe des formateurs a commencé à travailler sur un module dédié à la protection rapprochée de personnes », a dit le coopérant français.

Lire Plus

Check Also

Guinée : la rentrée universitaire pour l’année académique 2019-2020, fixée au 03 octobre (officiel)

L’annonce de la date de la rentrée universitaire, pour l’année académique 2019-2020, a été rendue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.